Le dossier de presse

Publié le par salon-du-bio-2010.over-blog.fr

 

 

 

Présentation du projet

 

Les étudiantes en Gestion des Entreprises et des Administrations de L’IUT de Saint-Pierre et l’Association REUNIR organisent un salon du BIO le Dimanche 13 Juin 2010, au Verger De la Chapelle à l’Entre-Deux.

 

Le choix de cet emplacement est primordial car ce verger est spécialisé dans la production de fruits  Bio. Celui-ci correspond à l’image du Bio que nous voulons faire découvrir à l’ensemble de la population Réunionnaise.

 

Se déroulera pour la première fois un salon du BIO à la Réunion dont le but sera de rassembler tous les produits BIO qui existent sur notre île en un même lieu et au même moment.

 

Ces produits sont généralement composés d’ingrédients naturels, végétaux ou issus de la production animale certifiée selon les règles de production de l’Agriculture Biologique. Le BIO est donc présent sur plusieurs marchés, en allant de l’alimentaire, à la médecine en passant par le cosmétique.

Seront présents lors de ce salon des exposants, dans des domaines tels que les huiles essentielles, les produits alimentaires et diététiques, les tisanes, et bien d’autres encore. Plusieurs centaines de visiteurs qui ont adhéré à ce phénomène, mais aussi des curieux sont attendus lors de ce salon.

Le BIO à le vent en poupe, c’est pourquoi ce salon va les intéresser et leurs plaire. De plus, ce projet va être bénéfique pour le développement de ces produits, de l’économie de ce marché.

Nous avons voulu organiser un salon du BIO, pour faire découvrir les métiers qui travaillent avec ce type de produits. Mais aussi pour développer la clientèle de ces métiers et faire plus parler d’eux.

 

Présentation des organisatrices

 

Dans le cadre de notre formation professionnelle, nous avons voulu organiser un salon. En effet, à travers ce projet tuteuré nous mettons en valeur nos capacités et nos compétences acquises durant les deux années au sein de l’Institut Universitaire de Technologie de Saint-Pierre.

 

         Le thème du salon s’est porté sur le Bio car nous sommes tous touchés par ce concept en plein développement à la Réunion. Le Bio est une des solutions du développement durable et de sauvegarde la planète.

 

         Le Bio est peu connu de la population (marché en pleine expansion) où la recherche du bien-être et de la beauté est primordiale. La population a tendance à faire de plus en plus attention à la composition des produits. D’où, l’intérêt de faire ce salon.

 

         Le groupe est composé de cinq personnes :

 

AH-HON Leila, est compétente dans le droit commercial, l’Anglais, le marketing. Elle souhaite être chargée de clientèle particulière.

 

HAW-DOCK-DIAN Christelle, est captivée par le Chinois et l’Anglais, la gestion, et l’organisation de projet. Elle a pour projet de devenir contrôleur de gestion.

 

HOARAU Audrey, est intéressée par la gestion du personnel, le droit de travail, et l’organisation de projet et de réunion. Elle a pour projet de devenir gestionnaire des carrières.

 

HOBAYA Naeda, est passionnée par la gestion, l’Anglais, l’Hindi, les mathématiques, et l’économie, elle souhaite créer son entreprise puis se diversifier dans divers secteurs.

 

  

PHILAUMART Anaïs, est douée dans le marketing, les statistiques, les langues étrangères. Elle souhaite orienter sa carrière professionnelle vers la gestion du commerce international.

 

 

Nous nous sommes regroupés en cinq personnes pour diverses raisons :

 

·        Venant d’origines différentes, nous avons une conception du Bio toute aussi différente. A travers notre mixité, nous souhaitons que chaque Réunionnais puisse se retrouver au cours de se salon.

 

·        Nos compétences dans les domaines clés de l’organisation d’un salon sont des atouts.

 

 

Présentation de l’Association RÉUNIR

 

RÉUNIR-Cé (Rassemblement Étudiants de l’Université de la Réunion-Cé) est une association dynamique dont le but est de rassembler et d’organiser les étudiants de l’Île de la Réunion, adhérents ou sympathisants, de la Confédération Étudiante autour d’une idée commune: l’insertion professionnelle des jeunes. Et ce, quel que soit leur âge, leur nationalité, leurs opinions philosophiques, religieuses et politiques.

 

L’association souhaitant au moment de sa création et ce jusqu’à aujourd’hui à participer à l’amélioration des conditions de vie des étudiants, organise différents types d’évènements dans le but d’animer la vie étudiante sur l’Université de La Réunion, et ce afin de la rendre plus agréable et moins monotone.

 

 

Le Verger de la Chapelle

 

Le Verger de La Chapelle est situé au 28, chemin Dijoux à l’Entre-Deux. C’est une exploitation agricole tournée vers l’arboriculture fruitière très diverses (letchis, carambole, vanille Bourbon, mangues…) Celui-ci est engagé pour  le respect de l’environnement depuis 1998.

Au fil des années, celui-ci à obtenu plusieurs labels :

·        FARRE : qualification au titre agriculture raisonnée

·        La Clef Verte : label international de management environnemental

·        AB : conversion à l’Agriculture Biologique

·        ISO 14001 : début de la démarche

 

Le Verger de La Chapelle s’est donné plusieurs missions dans divers domaines :

·        La sécurité alimentaire, et la traçabilité des produits qu’il fabrique.

·        Lutter contre les gaz à effet de serre, puisement des ressources, écotoxicité.

·        Une politique de protection de l’environnement par : la gestion de l’eau, de l’énergie, gestion des déchets,  les produits d’entretien certifiés « écolabel », l’éducation à l’environnement et l’aménagement des espaces.

 

Le Verger de La Chapelle est relais pour le Comité Français pour la Solidarité Internationale à la Réunion et organise depuis 2009 le festival national de films alimenterre du 6 au 27 novembre 2009 avec la projection divers films et des débats portant sur la problématique de la souveraineté alimentaire.

Une boutique est ouverte toute l’année sur le site du Verger de La Chapelle où le public peut acheter des produits de l’exploitation, découvrir des objets et vêtements lontan, et voir des films sur le thème ALIMENTERRE.

 

  Présentation de L’IUT

 

MEMO

-         L’IUT de Saint-Pierre est une composante de l’Université qui à 15 ans d’existence.

-         L’IUT délivre des diplômes nationaux à bac + 2 et des licences professionnelles à bac + 3.

-         L’IUT est composé de quatre départements (GEA, GC, RT et GB)

-         L’IUT offre des formations courtes et professionnelles avec un volume d’enseignement important (2270 heures repartie sur 4 semestres), l’assiduité aux enseignements est obligatoire, notée et peut-être éliminatoire.

-         La formation comprend une période de stage obligatoire de dix semaines au minimum et la mise en place des projets tutorés.

 

L’Institut Universitaire et Technologie propose des formations qui diplôment à Bac+2. L’IUT de Saint-Pierre est composé de quatre départements.

Ingénieurs du bâtiments : le futur du BTP.

Le département Génie Civil propose une formation scientifique, technologique et générale de haut niveau donnant accès à une poursuite d’étude, une culture technologique et professionnelle permettant l’insertion immédiate. Les cours sont dispensés par une équipe pédagogique formée d’universitaires, d’enseignants du second degré et de cadres professionnels des entreprises de BTP.

Les NTIC : le monde d’aujourd’hui.

Le département Réseau et Télécommunication : propose une formation afin de devenir un technicien supérieur capable d’installer, de dimensionner et d’assurer la maintenance des réseaux et des systèmes de télécommunications de tous types. Le quadruplet informatique-électronique-télécommunication-réseaux est l’atout principal de la formation. Il est conforme à la demande des entreprises et permet une adaptation rapide à la plupart des emplois TIC.

La biologie : support de l’humanité.

Le département Génie Biologique : forme quant à lui des techniciens supérieurs ayant un large spectre de connaissances et de compétences scientifiques et techniques  en biologie leur permettant de trouver un emploi dans des secteurs variés : agronomie, agroalimentaire, biotechnologie, bioinformatique, environnement… où ils pourront exercer différentes activités dans des domaines tels que la production, l’analyse et le contrôle, la recherche et développement, les services, l’alimentation humaine, etc.

Le monde en entreprise.

Le département Gestion des Entreprises et des Administrations : forme des techniciens de gestion des organisations et traduit la maîtrise des compétences considérées comme indispensable pour l’exercice des métiers et des fonctions d’encadrement technique, professionnel et de responsabilité par des techniciens supérieurs généralistes de gestion des diverses organisations privées ou publiques (entreprises, collectivités ou associations).

Le DUT GEA c’est 2 270heures réparties sur 4 semestres avec 1 620h d’enseignements théoriques et pratiques, 300h de travaux pour le projet tuteuré et 10 semaines de stage.

La formation est faite pour orienter les étudiants dans leurs choix d’avenir et pour la réussite de leur projet professionnel.

C’est une formation exigeante, en effet cela demande un travail personnel important, des travaux de groupe et d’équipe notamment avec le projet tutoré, des dossiers, des rapports écrits, des débats et exposés, toutes sortes de travaux qui va développer les compétences de communication,  d’acquisition théorique, de méthodes d’organisation qui développera le sens de la responsabilité de chacun. Le stage de dix semaines en entreprise est une manière de mettre en pratique ce que les étudiants ont appris lors de ces deux années, à travers les différentes missions confiées.

 

Revue de presse

 

Année 2009

·         Le bio sur la sellette. Le quotidien, 9 Août 2009.

·        Une maison et un mini marché bio. Le Journal de l’île, 1er Octobre 2009.

 

Année 2010

·        Les produits biologiques 55% plus chers qu'en métropole. Le Quotidien, 27 Janvier 2010.

·        Le bio 55,5 % plus cher. Le Quotidien, 28 Janvier 2010.

·        Le bio « à la ramasse ». Le Quotidien, 6 Février 2010.

·        Plus beau, plus bio. Le Quotidien, 7 Février 2010.

·        Le boom des cosmétiques bio. Magazine Belle, 25 Mars 2010.

·        Manger bio : “Une des clés de la santé durable”. Journal de l’île de la Réunion, 14 Mai 2010.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article